Paperblog

lundi 25 février 2013

Vers un conclave anticipé ?

A quelques jours de son abdication, le Pape Benoît XVI a tenu à faire une déclaration quant à sa succession sur le trône du Vatican ! A ce stade et au fil des rumeurs, je me demande s'il n'a pas été contraint ou ne s'est pas résigné.

En effet, dans un "motu proprio" (un décret catholique en fait) il indique qu'il "laisse au collège des cardinaux la possibilité d'anticiper le début du conclave une fois constaté la présence de tous les cardinaux ou de repousser, en cas de motifs grave, le début de l'élection de quelques jours". En gros, les cardinaux ont tout pouvoir pour avancer la date de l'élection.

C'est tout ce que certains d'entre eux attendaient ; et il semble clair que les plus "avisés" (dirons nous) ce serviront de se décret dans un avenir très très proche grâce à un vote !

Pour mémoire, le conclave se tient entre 15 et 20 jours après la vacance du siège pontifical... en gros vers le 15/20 mars ! Mais cela serait trop long pour certains et vu les tensions existantes, cette procédure pourrait durer.

Officiellement, l'anticipation de la date devrait permettre au nouveau Pape de se préparer pour la "Pâques" qui aura lieue le 31 Mars. Hé oui, le nouveau souverain devra être en forme d'autant plus que son premier dossier sera le rapport d'enquête sur le "Vatileaks"... que Benoît XVI a refusé de lire !

La guerre serait elle déclarée au sein de l'église catholique ? Le Vatican et tout ce que cette institution religieuse serait elle en sursis ou en train de péricliter ?
Il y a de quoi se poser des questions sur les motivations profondes des prélats et autres cardinaux à l'heure actuelle... mais l'avenir nous dira ce qu'il en est réellement. Rien ne demeure caché !