Paperblog

jeudi 19 janvier 2012

MégaUpload n'est plus : le début de la guerre Web 2.0?


Après le black-out de ce mercredi 18 Janvier où bon nombre de sites et de blogs se sont rendus inaccessibles en protestation aux lois SOPA et PIPA qui doivent être mises en place aux États-Unis, il semblait que certains acteurs économiques reconsidéraient leur position quant à l'adoption de ces propositions de textes !


Mais voilà, ce jeudi 19 janvier 2012 est donc à marquer d'une pierre noire, car le bras armé du gouvernement américain en l'institution qu'est le FBI a frappé un grand coup d'épée suivi d'une rafale de mitraillette sur le 13ème site internet le plus fréquenté au monde à savoir MEGA UPLOAD, mais aussi sur toute la filière MEGA.
En effet, MegaUpload n'est plus après le blocage des adresses DNS par le FBI.

Personne ne s'y attendait et même pas les créateurs de ce site qui qualifiaient quelques heures auparavant les déclarations du FBI comme étant infondées et "grotesquement exagérées" compte tenu des charges et des suppositions avancées.

Sans attendre les conclusions du procès, la justice américaine a donc rendue son verdict en inculpant les fondateurs de Megaupload.com d'avoir "mis en oeuvre une entreprise internationale de crime organisé prétendument responsable du piratage massif à l'échelle mondiale d'un grand nombre de type d'oeuvres protégées, à travers Megaupload.com et d'autres sites en relation".
Ils sont par ailleurs inculpés de "racket", de "conspiration pour commettre une infraction aux droits d'auteur" et de "blanchiment d'argent" : à ce stade il s'agit carrément de grand banditisme. Sachez que pour information, chaque personne inculpée encore jusqu'à 60 années de prison ferme cumulées. Bigre !!!!

Pour la Justice US, ce ne sont pas moins de 175 millions de dollars qui ont été engrangés par ces activités dites "illégales" et pas moins de 500 millions de dollars de manque à gagner auprès des ayants droits.
Ce sont donc 7 individus à des postes bien placés dans la structure qui sont visés par les allégations de la justice américaines et mis en examen (dont 2 déjà incarcérés), à savoir :
  • Kim "Dotcom" Schmitdz, 37 ans, PDG et Fondateur de MegaUpload ;
  • Finn Batato, 38 ans, Directeur Marketing ;
  • Julius Bencko, 35 ans, Graphiste ;
  • Sven Echternach, 39 ans, Directeur Gommercial ;
  • Mathias Ortmann, 40 ans, Co-fondateur et Directeur de l'univers Mega ; 
  • Andrus Nomm, 32 ans, Développeur et Chef de l'équipe de développement technique ;
  • Bram "Bramos" Van Der Kolk, 29 ans, Superviseur du Développement et de l'infrastructure réseau.
Pour une lecture exhaustive des charges pour un complément d'informations, je vous invite à faire un tour sur le site du FBI concernant l'affaire Méga Upload.

Capture écran du site Megaupload.

A savoir, l'hébergeur de Mégaupload est situé en Virginie, et il s'agit du même que celui du FBI : remonter et faire fermer le réseau MEGA a donc été très facile pour eux, ne serait-ce que sur la pression...

En réplique à cette action jugée abusive, mais aussi dans un but de vengeance après la mobilisation du 18.01, le groupe ANONYMOUS c'est chargé de bloquer l'accès à Universal, à Justice.gov, fbi.gov mais aussi sur Hadopi.fr selon certaines sources. Ils ont inondés les serveurs de requêtes afin de saturer le réseau et rendre les sites non-visibles.

Il semble donc que la guerre Web 2.0 a débutée, une guerre d'un nouveau genre avec des armes invisibles... dans l'objectif de ne pas perdre une liberté d'expression, d'usage, de fonctionnement dans un monde libre !
Même si d'autres sites prennent déjà la relève, il s'agit d'un symbole fort de la communauté web qui a été abattu et les représailles risquent de se faire ressentir, tout comme le procès risque d'être hyper médiatisé dans les mois à venir.

Le net libre est de plus en plus menacé, la guerre sera longue : avez-vous déjà choisi votre camp? Vivre libre ou être esclave d'un outil bridé et ultra surveillé?


Pour finir, je vous laisse sur une note d'humour avec une petite vidéo intitulée "La mort de Mégaupload by GSL" qui vous fera sourire en faisant voir le pan d'une période qui vient de s'achever.

La mort de Mégaupload by GSL