Paperblog

lundi 9 janvier 2012

Free Mobile dans les starting blocks

Free Mobile : à lui seul ce nom fait vendre des journaux, faits couler de l'encre et alimente les spéculations des consommateurs français depuis pratiquement un bon mois ! Pas un jour ne passe si un article, un tweet, une infographie ne sort concernant l'arrivée du 4ème opérateur de la téléphonie mobile française...

Et le buzz est lourd et se fait vraiment attendre, voir désirer : tout le monde espère qu'il y aura vraiment une révolution sur le marché des abonnements mobiles.

Et voilà que tout semble relativement s'apaiser un peu aujourd'hui car il semblerait que le fameux lancement serait prévu ce mardi 10 janvier 2012 à 8h30 ! Enfin, il était temps...

Xavier NIEL, l'homme du changement et qui est chargé de revoir la politique de nos prix et de nos abonnements à la baisse, a su durant toute la période entretenir le mystère autour de ses offres. On peut dire que c'est un grand dans le domaine du buzz, du vrai buzz... pas comme La Redoute la semaine passée qui cherchait à attirer l'attention à deux reprises.

Le buzz a tellement enflé que des brochures de présentation d'offres ont été publiées ça et là sur la toile, tout le monde s'est mis à déchiffrer la fameuse fusée présente sur le site : en somme l'imaginaire collectif a fonctionné car tout le monde était unis pour trouver l'énigme et alimenter le moulin !
Tout le monde garde en mémoire  l'arrivée de l'opérateur sur le terrain de l'internet et la téléphonie domestique : le tout en un, la box, les tarifs les plus bas du marché... une révolution digne d'un certain Steeve JOBS...

Et Xavier NIEL l'a bien compris, faire parler de soit par les autres, par ses concurrents surtout, est une bonne stratégie marketing à moindre coût : quand on regarde bien cela a fonctionné durant la période. La Révolution est donc en marche et entamera une nouvelle ère d'ici quelques heures et avant la fin du délai (12 janvier) imposé par l'ARCEP.

Ce qui est attendu de FREE et de son PDG, ce n'est pas un coup d'épée dans l'eau (un peu comme l'IPhone 4S) mais vraiment des offres adaptées, ciblés et sans entourloupes; afin que la scission soit réellement effective avec les opérateurs de la place. Cela a été pendant longtemps son cheval de bataille, gageons qu'il le montera toujours.

Les dés sont jetés, le compte à rebours est lancé et le résultat va pointer son nez d'ici peu. L'attente est (trop) longue et sil s'agit maintenant de ne pas se louper car le consommateur a bien montré son impatience en se lançant chez la concurrence durant les fêtes (Sosh, BandU, ...) du fait de l'absence d'alternative !

La saga "free buzz" débutera donc son nouveau chapitre ce mardi 10 Janvier... (nous l'espérons) avec qui sait des pertes et fracas !