Paperblog

jeudi 8 décembre 2011

Découverte des plus gros trous noirs jamais observés

Etant un passionné d'astronomie et des richesses que cachent notre univers, j'ai mis la main sur un article fort intéressant, relatif aux trous noirs : vous savez, ce corps dont le champs gravitationnel empêche toute matière ou tout rayonnement de s'en échapper.

Cet "objet" mystérieux galactique a toujours fasciné les astronomes de part le fait que tout ce qui s'en approche est inexorablement attiré. L'effondrement d'un astre (soleil par exemple) en est la résultante.
On ne sait ni ne peut définir ce qui se passe à l'intérieur de ce phénomène tellement la masse d'attraction est forte !

Ce mercredi 07 décembre, il a été publié la découverte de deux gigantesques trous noirs dans la constellation du Lion mais aussi dans la constellation de la Chevelure de Bérénice respectivement à 320 et 336 millions d'années-lumières.
Ces "monstres" battent un record avec une masse égale à 10 milliards de fois la masse de notre "petit" soleil. Cela représente 20 milliards de milliards de milliards de milliards de tonnes.

Sous le coup, cela donne à réfléchir sur notre place dans le système solaire, mais aussi dans la galaxie et dans l'univers.
Imaginons un peu ce qui arriverait si un tel "système" ce mettait en place à proximité de nous... Ceci dit, lorsque notre soleil mourra (explosera en fait), notre planète sera aspirée assez rapidement et toute vie s'éteindra.
Mais bon, notre génération a encore beaucoup de marge avant que cela n'arrive, voir même notre planète.

Je vous laisse donc découvrir l'article édité par le journal Le Monde à propos de cela : Découverte des plus gros trous noirs jamais observés

Bonne lecture,