Paperblog

mercredi 18 juin 2014

La grande #Espagne abdique deux fois ce jour... #ESPCHI

Ce 18 Juin 2014 marquera durablement ainsi que doublement le peuple espagnol et ce à deux niveaux :
  • sur le plan politique par l'abdication officielle et effective du Roi Juan Carlos ;
  • sur le plan sportif, par la seconde défaite de l'équipe de foot lors de la Coupe du Monde 2014... validant ainsi son exil de la compétition. 
Le Chili a brillé face à l'Espagne qui fut Championne du Monde, Championne d'Europe, qui compte deux clubs en finale de la coupe d'Europe... comme quoi cumuler les titres ne font pas de vous un perle qui peut exceller à tout bout de champs.

Les faits sont là.
L'Espagne semblait usée, fatiguée à courir derrière un ballon. Le pauvre Koké frappait les boules sans conviction ni vrai cadrage pour que cela puisse entrer dans les filets... Cette sélection repartira bredouille et froissée dans sa contrée : elle est en mode Chili con carne.
Elle a manquée de piment, d'audace, d'innovation, d'action, de sens tactique durant ces deux derniers matchs. Le jeu était là par moment mais pas assez efficace.

Tout comme les Pays-Bas, le Chili s'est montré offensif, déterminé pour se frayer un chemin et s'assurer une place pour la suite de la compétition... face à un "gros mordant" (comme diraient certains). Et oui, il semble que les outsiders ou les petits se font voir et changent la donne.

Les Rois partent, les symboles se perdent, les étoiles qui brillaient au firmament filent vers l'horizon et retournent chez elles ; ce qui fait que certains parieurs et bookmakers s'arrachent les cheveux. L'ordre établit a été profondément changé.

Cette WorldCup2K14 n'est pas de tout repos et réserve bien des surprises dans les différents groupes. Vivement la suite.
Quelques mots pour conclure : Chili fuerte !!!! Y viaje seguro a casa, España...