Paperblog

lundi 23 janvier 2012

Le jour d'après Mégaupload

Ce jeudi 19 Janvier 2012 a vraiment marqué le web, le téléchargement et le streaming ! Megaupload a été fermé suite aux investigations du FBI et ses principaux dirigeants ont été arrêtés ou mis en garde à vue !
Le coeur d'un géant voir d'un roi c'est arrêté de battre laissant sur le carreau bon nombre de ses sujets aux abois... non seulement parcequ'ils ne pourront plus télécharger des films et des séries mais aussi parce que bon nombre d'entre eux avaient un compte premium à vie et qu'ils ont stocké des donnés personnelles et professionnelles auxquelles ils n'auront plus accès.

Une époque et un pan du web se sont effondrés brutalement. Dans la foulée, le groupe actif d'Anonymous a réagi en signe de protestation par le blocage de l'accès à des sites tels que Universal, le FBI, la Justice US, Hadopi, l'Elysée, et bon nombre encore.
Une véritable guerre numérique en mode 2.0 a donc été déclarée avec des armes invisibles mais au combien puissantes : le DNS !

Mais voilà, la fermeture de Mégaupload a créé une réaction en chaîne au niveau de la sphère des hébergeurs de données, notamment ceux qui acceptent les oeuvres des artistes (films, séries, sons, ...).
Un vent de panique semble souffler à leurs niveau puisqu'il est à noter que des sites ont déjà mis en place des restrictions pour prévenir de quelconques recours de la part de la Justice américaine.

AlloStreaming et AlloShowTv ont déjà fermés leurs sites de téléchargement. Aucune vidéo ni aucun contenu n'est accessible. Mais cette décision avait déjà été prise avant l'affaire... elle n'aurait fait qu’accélérer les choses en somme.

Filesonic a désactivé toutes ses fonctions de partage. On ne peut plus rien télécharger excepté ce qu'il y a sur son propre compte. Même le partage familial n'est pas autorisé.

FileServe, VideoBB et VideoZer ont tout simplement désactivé le principe de "récompenses" des uploaders qui encourageait au piratage ainsi qu'au téléchargement illégal. D'ailleurs, une grande partie des fichiers à été supprimée purement et simplement.

Uploaded.to a été rendu inaccessible depuis les États-Unis : aucun ressortissant américain ne peut récupérer des données mais le reste du monde n'a aucun soucis à ce niveau.

PureVid et MixtureVidéo ont décidés tout comme la firme "Allo" de déposer les clés et d'interrompre leur partage.

MédiaFire et RapidShare (concurrents de Mégaupload) ne vont pas changer leur fonctionnement et continueront leurs partages car, selon le PDG de Médiafire, ils n'ont pas "bâti un système encourageant le téléchargement illégal".

Bien que Mégaupload fut un leader dans son domaine, il n'en demeure pas moins que bon nombre de sites subsistent à l'heure actuelle à travers le monde. Certes, ils n'emportent pas la même idée de stabilité, de sécurité et de fiabilité mais ils ont le mérite d'exister.
Ceci dit, loin de moi l'idée de vous inciter au téléchargement sur ceux ci... n'oubliez pas que Hadopi veille sur nous!

Une alternative semble aussi voir le jour du côté des Anonymous qui, parait il, mettrait en place son propre réseau référencé sous AnonyUpload.com. Ce dernier serait gratuit, sans pub et hébergé en Russie, là où la justice américaine ne pourrait l'atteindre.
Personnellement, je recommande le principe de précaution déjà pour la législation française mais aussi pour le fait que bon nombre de Spam et Bot viennent de ce pays... (cf Domar.ru).

Le monde change et évolue. La liberté sur le web se voit restreinte de jour en jour et vraiment cela laisse comme un goût amer. Plus rien ne sera comme avant.
Vous y habituerez vous? Sentez-vous la menace de cette révolution numérique? La régulation plus que la répression, ne serait elle pas une alternative bien plus souhaitable?