Paperblog

mardi 10 janvier 2012

La nouvelle communication passe t'elle par le buzz, comme Free et Apple?

"Il a Free il a tout compris" voilà le slogan de la marque au buzz de ces derniers mois... tout comme Apple et ses "révolutions" perpétuelles à la sortie de ses I-device !

Les temps changent et de nouveaux modes opératoires font leurs apparitions dans tous les domaines : pour être compétitif, il faut savoir s'adapter aux marchés et aux habitudes de consommation. Certes, il faut l'avouer cela n'est pas évident quand on est pas du domaine et quand on a des idées figées dans le temps (ou le passé).

En matière de communication et de marketing, un seul faux pas et c'est toute la marque qui perd en crédibilité et en confiance vis à vis des consommateurs. C'est pour cela qu'on recherche de plus en plus de jeunes que l'on allie avec les anciens déjà en place pour une efficacité à toute épreuve. Même si la sauce prend mal (conflit de générations) il faut avouer que le résultat peut être édifiant.

L'image d'Apple et de Free

Voilà deux grandes entreprises qui ont innovées en mode opératoire de communication en direction du grand public. Ces sociétés ont instaurées la mise en place de communautés actives sur le net mais aussi IRL (In Real Life) afin d'asseoir leur image mais aussi leurs communication.

Il n'y a qu'à voir l'engouement des fans de la marque à la pomme : dès l'annonce d'un produit, d'une nouvelle fonction ou logiciel, la nouvelle se répand telle une traînée de poudre sur les réseaux sociaux ainsi que sur les sites dédiés. On est au courant de tout en temps réel... il s'agit de la plus grosse révolution que Steeve JOBS a instaurée grâce à Apple dans le secteur du marketing et dans le monde du commerce.
Certes, ce type de communication ne peut pas être utilisée par tous mais des adaptations peuvent surgir.

Free a aussi tout compris dans ce système : plus d'une année de buzz autour de sa marque Free Mobile et quasiment aucun euro de déboursé en campagne de pub traditionnelle! Du jamais vu dans le domaine à ce jour avant l'arrivée d'un produit sur le marché.
La solide réputation et les antécédents de la marque dans le domaine de la téléphonie ont suffit pour alimenter la presse pendant toute l'année et les mois écoulés.

Il ne s'est fallu que d'un tweet de Xavier NIEL ce 13 décembre 2011 pour mettre le feu aux poudre et déclencher la plus grosse campagne publicitaire gratuite de tous les temps en France.
Que vous rédigiez un article sur un blog, dans un journal, dans un éditorial concernant Free ou Free Mobile (surtout), vous étiez sur du carton plein ainsi que d'une diffusion massive de votre information à tous les niveaux et sur la toile.

Quand vos concurrents font votre pub

Là où Free c'est montré innovant dans la "publicité" autour de Free Mobile, c'est que tout à été basé uniquement sur les communautés d'utilisateurs "les freenautes" mais aussi sur les principaux concurrents. Ces derniers ont parlés de la marque qu'il le veuillent ou non.
En ce début d'année, Stéphane RICHARD (PDG de France Télécom) a communiqué sur Free, ses offres malgré lui en direction du plus grand nombre et via un article paru dans un journal (le Figaro) à forte diffusion.

Les médias quel qu'ils soient ont aussi relayés la moindre information qui pouvait paraître et qui concernait la venue du nouvel opérateur. Tout était passé au crible, même avec prudence, car chacun voulait détenir l'information capital, voir le big buzz avant son rival.

Face à un tel déballage, certains se sont insurgés contre ce mode opératoire. Le service communication de SFR s'insurgeait sur le fait qu'aucun organe de presse ne demande à Free de débourser une quelconque somme pour l'achat d'encart publicitaire pour assurer sa promotion, aux vues des parutions quasi quotidiennes, notamment sur les sites web !
Le fait est que le mode de communication a été purement et simplement détourné mais surtout revisité au grand désarroi des concurrents de Free.
La preuve, Numéricable qui devait sortir un nouveau service ce mardi 10 Janvier 2012 a préféré repousser son échéance sachant qu'on entendrait rien venant d'eux en ce jour de révolution téléphonique...

Le "buzz marketing" est il l'avenir?

Il est clair que ce matin, quelque soit l'information que vous vouliez faire passer en France, celle ci aurait été inaudible tant est si bien que #FreeMobile dominait dans tous les supports de communication.

Nous avons assisté depuis 1an a une refonte du schéma d'action de la communication et à la naissance du "buzz marketing" basé essentiellement sur les réseaux sociaux, les communautés et le mystère lié autour du produit à venir. Faire du simple buzz paraît être maintenant désuet et révolu.

D'ailleurs, maintenant tout est axé au niveau du web et des communautés avec l’émergence d'un nouveau métier qu'est le "Community Management" au sein des société, justement pour rallier et fédérer le plus grand nombre vers sa marque en ayant des offres et une communication ciblée voire adaptée ainsi que maîtrisée.

C'est sur, que la vague est partie et beaucoup voudront surfer sur celle-ci, notamment pour réduire certains coûts importants dans le domaine. Mais il ne faut surtout pas négliger ce qui se faisait ni, non plus le rôle de ce nouveau métier qu'est le Community Management.

Une nouvelle ère

Les temps changent. Steeve JOBS l'avait compris, Xavier NIEL l'a adapté... Le buzz marketing permettra de dessiner ou établir les contours d'un buzz et d'une communication de nouvelle génération !

Les agences de communication et de publicités devront donc innover et trouver le meilleur moyen de s'imposer et de tenir la distance face aux autres. Le jeu n'est certes pas gagné mais il en vaut la chandelle quand on regarde les résultats...

La Redoute a essayée tant bien que mal de se négocier un buzz (ou bad buzz) pour gonfler les visites de son site en ce début d'année et à l'approche des soldes, mais qui a reçu un accueil mitigé mais drôle de la part du web. Tout le monde n'est pas Steeve Jobs ou Xavier NIEL qui sont passés maîtres en matière de Buzz à l'heure actuelle.

Ceci dit, avec l'omniprésence du Buzz et la mise en place des Community Manager il est fort à parier que l'idée de la communication et de la publicité que l'on se faisait traditionnellement va énormément évoluer en durant les prochains mois !

Wait and see,